Donc nous sommes à Bangsal, de là partent des fast boats et aussi des shuttle boats vers les Gili Islands. Nous paierons 29 000 IDR chacun (soit 2 €) pour faire la traversée de Bangsal vers Gili Air (qui prendra une vingtaine de minutes et m’arrosera jusqu’aux os). De nombreux voyageurs qui se rendent aux Gili Islands se posent tous la même question, quelle île faut-il visiter parmi les 3 qui la composent : Gili Air, Gili Meno et Gili Trawangan. Pour s’en rendre compte, nous avons décidé de faire les 3, comme ça pas de jaloux !

GILI AIR

Nous arrivons donc à Gili Air, les pieds dans le sable. Ce qu’on remarque, c’est qu’il n’y a pas un scooter qui circule sur l’île, juste des “horse cart” ou cidomos, sorte de charrettes tirées par des chevaux qui malheureusement font de la peine à voir. Nous rejoindrons à pied notre hébergement qui ne se trouve qu’à moins de 800 mètres à pied, mais avec nos énormes sac à dos et un soleil qui tape fort. Ce qu’on remarque, évidemment c’est les touristes :D, mais aussi que l’île est un endroit de détente absolue. De nombreux restaurants et hébergements font face à la mer, les pieds dans l’eau. Nous irons d’ailleurs dans l’un d’eux par le biais d’AirBnB, le Lucky’s Bungalow. Chambre pas au top (au niveau propreté), Janaïna se fera piquer par un scolopendre en pleine nuit, mais emplacement stratégique pour admirer le coucher de soleil autour d’un verre, le cul sur un pouf, les orteils dans le sable (ou plutôt dans les innombrables coraux morts qui ont remplacé le sable…) et une musique simple et branchée pour l’accompagner.

Les activités phare sur les 3 îles ? La plongée et le snorkeling ! En même temps, au vu de ces eaux cristallines, vous pensiez à quoi ? Et puis l’endroit est réputé pour voir des petites bêtes sous-marines, que nous avons eu la chance d’apercevoir dès notre première séance de snorkeling à Gili Air (il faut compter entre 50 000 IDR et 100 000 IDR – entre 3,5 € et 7 € – pour la location du matériel masque / tuba / palmes). Et cette petite bête, la voici :

Voilà pour Gili Air, de la détente, dans et hors de l’eau, du farniente mais également de la bouffe (on ne va pas parler de gastronomie, par contre) dont plusieurs bonnes adresses de restaurant autour de l’île, nous ne les avons pas retenu mais il suffit de jeter un œil sur Trip ;).

GILI MENO

Comment décrire Gili Meno ? Et bien c’est calme, même super calme ! On dit souvent que l’endroit est parfait pour les lunes de miel et tout le toutim, mais franchement, c’est super désert ! Nous irons en fast boat depuis Gili Air, et nous paierons à peu près 125 000 IDR par personne (moins de 10 €). Nous irons nous balader à l’intérieur des terres pour rencontrer les locaux qui ne nous calculent même pas, à part ce petit bonhomme qui tape la pause et cette araignée qui faisait la taille de ma main.

Nous nous prélasserons sur la plage, irons faire du snorkeling grâce aux excursions proposées sur l’île (pour voir encore plus de tortues de mer), admirerons le coucher de soleil de l’autre côté de Gili Meno avec vue sur Gili Trawangan. Nous irons aussi fêter nos 1 mois de voyage au restaurant Karma Beach.

GILI TRAWANGAN

Nous accéderons toujours en fastboat à la dernière des îles, la plus réputée et la plus festive. Nous irons dormir au Little Coco Village, où se trouvent bungalows climatisés et petites villas en retrait des grosses artères (donc pas gênés par la musique trop forte). D’ailleurs, on remercie l’hôte qui nous placera dans une villa après 3 jours en bungalow (avec une petite réduction) car nous sommes restés un jour de plus que prévu pour… passer le PADI !

Oui parce qu’à Gili Trawangan, il y a milles et une écoles de plongée donc on s’est dit que c’était le moment. Surtout après avoir apprécié la dernière plongée à Amed. C’est vrai que c’est un budget (11 500 000 IDR pour nous deux, soit un peu plus de 800 €) mais pour 3-4 jours de formation (théorie / pratique), vous sortez certifié PADI et pouvez plonger jusqu’à 18 mètres partout où vous le voulez !

Nous irons au Diversia Diving grâce aux notes sur Trip. Staff hyper compétent et même si c’est une formation uniquement en anglais, on y est arrivé sans trop de difficultés (merci aux précédentes plongées à Amed).

Donc comme nos journées étaient bien chargées, nos soirées n’étaient pas hyper festives ! Mais vous y trouverez d’innombrables bars pour faire la fête. Toujours est-il qu’il faut tout de même faire un tour au marché de nuit pour y manger, vous vous régalerez !

Voilà pour ce qui est des fameuses îles Gili, du farniente en veux-tu en voilà et une nouvelle ouverture pour nos futurs voyages grâce au PADI ! On se retrouve à Nusa Penida pour la suite des aventures.

Découvrez notre page YouTube

[cn-social-icon width=”128″ selected_icons=”4″]

Venez nous rejoindre sur Instagram 

[instagram-feed]