Allez, on retourne sur les côtes balinaises, à Amed précisément, situé à plus ou moins 1h30 du centre de Bali. Notre but dans cette ville, c’est de faire de la plongée, seulement on ne savait pas que ça allait déclencher de nouvelles ouvertures dans la suite de notre voyage, vous le verrez bien assez tôt !

En quelques mots Amed, c’est la douceur de vivre, un endroit cool où le temps s’arrête, bercé par la musique lancinante qu’est le reggae. À peine arrivés à notre hébergement, nous nous faisons accueillir par un “Welcoming juice” chez Isaline (une Suisse) et Onggok au Bar’raccuda Beach. Nous payons 20 € pour dormir dans un grand bungalow avec un très bon petit déjeuner et surtout les pieds dans l’eau, oui car de notre bungalow nous sommes à moins de 10 mètres de la plage. Après avoir discuté avec notre hôte, nous allons faire un peu de snorkeling, c’est un peu l’attraction phare avec la plongée par ici. Nous sommes un peu loin de l’épave japonaise, mais nous observons tout de même de magnifiques poissons et de beaux fonds marins. Et depuis la plage, nous voyons le mont Agung (dernière éruption qui remonte à 1963, d’où le sable noir volcanique), quel paysage !

Après le snorkeling, petit apéro en bord de plage depuis notre hébergement avec des amis des hôtes qui poussent la chansonnette de la plus belle des manières (superbe voix). Nous allons ensuite manger au Warung Osin (dans la rue principale d’Amed, il y a les clubs de plongée et les warung, ce sont des petits commerces familiales en l’occurrence des petits restos bon marché avec de la cuisine locale) et celui où nous sommes allés nous a régalé. C’est d’ailleurs grâce au gérant avec qui nous avons discuté que nous irons plonger le lendemain. Sans plus attendre, il appelle Imade, son ami, qui gère l’enseigne Dream Divers et qui nous rejoint à table pour nous expliquer le process’ de demain.

C’est de bon matin que l’on se réveille et une fois le petit déjeuner dévoré, Imade vient nous chercher comme prévu à notre hébergement. Direction son magasin pour essayer palmes et masques et pendant qu’il prépare nos gilets de flottabilité, nous admirons sa fille toute mignonne qui nous engueule parce qu’on est devant la télévision et qu’elle ne voit plus son dessin animé préféré…

Nous nous rendons à Tulamben, où se trouve un spot de plongée extra, celui de l’épave de l’US Liberty ! Pour la petite histoire, ce cargo a été torpillé par un sous-marin japonais en 1942 et avec l’éruption de 1963, il a été déplacé au large de la plage. Nous ferons donc 2 plongées d’un peu moins d’une heure dans la matinée (plus ou moins 80 € par personne), une première pour se prendre en main sous l’eau et une deuxième pour l’apprécier comme il se doit. Voici quelques photos :

Juste par curiosité, on a survolé le spot de plongée avec le drône histoire de voir si on voyait l’épave vu d’en haut, et on y voit un petit bout du cargo. Si vous voulez la vidéo complète, c’est ici.

Une fois rentrés de cette incroyable journée, c’est repos / lecture / bronzette sur la plage et coucher de soleil pour finir en beauté. On ne se lasse pas de cette vue et c’est dans un coin de nos têtes que l’image est gravée.

On reprend finalement la route le lendemain avec notre bolide direction Kintamani pour faire l’ascension du mont Batur. On profite pour aller voir une cascade qui se trouve sur notre chemin, celle de Yeh Mampeh. Le chemin à pied pour l’atteindre est assez long et en montée (en réalité comme toutes les cascades et points d’intérêts que nous avons vu jusqu’à présent, il faut en chier un peu pour arriver au bout mais la découverte finale a ce don de faire oublier l’épuisement).

On vous laisse ici pour le moment, la suite au prochain épisode ! Bisous à tous

Découvrez notre page YouTube

[cn-social-icon width=”128″ selected_icons=”4″]

Venez nous rejoindre sur Instagram 

[instagram-feed]