Nous voilà enfin libres de nos mouvements, et c’est à bord de notre compact Suzuki Katana (que nous louons pour 20 € la journée) que nous allons enfin rentrer dans les terres de Bali pour tenter d’y dénicher les plus beaux recoins.

Il y a tellement à voir et à faire à Bali que nous avons choisi les choses les plus importantes et les plus dignes d’intérêts pêchées ça et là aux quatre coins de blogs d’autres voyageurs, nous en oublierons certainement tant Bali est riche en visite. Pour ce qui est des temples, nous en avons vu pas mal et c’est le temple de Tanah Lot qui ouvrira le bal. Situé sur un petit îlot, il fait partie des 7 temples de la mer de Bali (comme l’Uluwatu dans l’article précédent) qui sont situés sur les côtes balinaises de sorte qu’on puisse toujours apercevoir le prochain depuis le précédent. Pour celui-ci comptez 30 000 IDR (2 € + le prêt du sarong) l’entrée par personne et 10 000 IDR (0,7 €) de parking. De nombreux magasins et vendeurs ambulants garnissent l’entrée du temple, donc vous n’échapperez sans doute pas aux appels incessants des balinais avec un t-shirt, une serviette ou un sarong à la main ! Vous y trouverez également des chauves souris qui font la taille d’un gros corbeau, impressionnant ! Mais on se demandait ce qu’il foutait là…

Malheureusement, notre visite a vite coupé court car une pluie torrentielle s’est abattue sur nous. L’averse a duré plus d’une demie-heure sans discontinuer et c’est abrités sous un pauvre palmier que nous avons attendu que ça cesse. On était trempés jusqu’aux os mais comme nous avions la voiture cette fois-ci, hop ! on change les fringues et on continue la route.

Alors que les nuages se dissipent, nous allons à Mengwi, ville située à moins de 20 kilomètres plus au Nord. Bon ici, prévoyez 1 km = 2 minutes, car vous ne roulerez pas à plus de 50 km/h ! Le temple qui y est situé est un temple d’Etat et représente le deuxième plus grand temple de Bali après Besakih (que nous ne verrons malheureusement pas). Nous avons payé 20 000 IDR (soit 1,4 €) pour y entrer.

Bordé d’une verdure luxuriante, vous apprécierez la balade surtout si vous avez la chance, comme nous, de n’y rencontrer que très peu de touristes !

Troisième lieu de culte tout aussi magnifique, c’est le Pura Tirta Empul (droit d’entrée 15 000 IDR soit un peu plus d’1 €). Si vous avez la chance d’y aller, vous y trouverez plusieurs balinais venus se baigner, prier et se purifier dans ses bassins iconiques. Vous vous rendrez compte de l’énorme dévotion des hindous à cet endroit, il y plane comme une sérénité apaisante et c’est les yeux écarquillés que nous nous sommes laissés bercer par le spectacle.

Juste à côté du Pura Tirta Empul, on y retrouve le temple de Gunung Kawi, immense ! Vous y marcherez beaucoup mais l’endroit vaut le coup d’œil, vous passerez par des terrasses de rizières magnifiques avant de pénétrer dans le complexe de sanctuaires creusés dans la roche.

Pour ce qui est des temples, c’en est terminé, enfin de ce que nous avons vu :). Mais il n’y a pas que ça, dans le centre de Bali, on y trouve de magnifiques chutes d’eau et la plus connue est celle de Tegenungan (10 000 IDR l’entrée, soit 0,70 €). Nous y sommes allés en octobre donc pas en pleine saison touristique mais il y a quand même du monde, je n’imagine pas la visite pendant juillet et août. Donc vous m’avez compris, quasiment impossible de prendre une photo sans qu’il y ait personne dessus… Bref, ça reste toujours impressionnant et le débit de la chute est très important donc allez-y, prévoyez votre maillot de bain et vous trouverez de quoi vous restaurer donc pas de panique si vous avez oublié de faire des sandwichs

Une autre cascade qui vaut le coup d’œil et qui est moins connue, c’est celle de Kanto Lampo. Vous n’y verrez que très peu de monde, des balinais (certains en pleine sieste) vous attendront en bande pour vous accueillir et faire payer le droit d’entrée. On s’étonnera encore de devoir payer mais c’est le jeu… (5 000 IDR soit 0,30 €). La cascade est magnifique, Janaïna s’est baignée avec un local qui connaissait bien l’endroit et qui l’aidait à grimper sur les rochers pendant que je photographiais le moment. Nous y verrons également des locaux qui lavaient leur linges et des enfants qui s’éclataient dans l’eau cul nu donc allez-y c’est calme et préservé des touristes !

En plus des cascades, il y a les terrasses de riz, qu’est-ce que c’est magnifique ! Nous n’avons pu faire que celles de Tegalalang au nord d’Ubud (nous voulions faire celles de Jatiluwih mais nous n’avons pas eu le temps de tout voir, dommage pour nous mais en même temps ça nous donne une excuse pour y retourner). Un conseil, promenez vous dans les rizières, c’est super agréable.

Autre superbe spot, le Campuhan Ridge Walk que ce soit pour un petit jogging ou simplement pour flâner de bon matin (préférable si vous ne voulez pas vous choper une insolation), l’endroit emblématique est cerné d’une jungle impénétrable. Ces deux magnifiques endroits ont fait naître une petite vidéo présente sur ma chaîne Youtube !

Sans oublier la Monkey Forest en plein coeur d‘Ubud, comme son nom l’indique beaucoup de singes et une belle balade en perspective (40 000 IDR l’entrée soit 2,8 €).

Pour ce qui est de l’hébergement, nous avons testé deux endroits donc un qui vaut vraiment le déplacement. Commençons par le moins bon, le Tirta Arum. Il est correct, peu de chambres donc peu de monde, une piscine à débordement mais pas de petit déj’ pour 28 € la nuit, ni de restauration. Mais l’endroit est propre et bien situé par rapport au centre d’Ubud.

Puis vient le deuxième endroit où nous avons séjourné à Ubud, une vraie pépite ! C’est l’Indigo Tree. Tout y est magnifique, on est entouré de rizières, bordé de verdure, d’un petit étang plein de nénuphars et de fleurs de lotus, deux piscines, un petit déjeuner copieux, des petits plats à la carte… Fin bref, tout y est et surtout pour pas très cher étant donné les prestations : 28 € (par le biais d’AirBnb sinon sur le site officiel, c’est plus cher). On vous balance quelques photos, c’est plus explicite mais pour rappel tout se trouve dans le portfolio.

Puis enfin, dernier des lieux incontournables que nous avons visité, Sidemen ! Village entouré de montagnes et de rizières, il y règne une quiétude toute particulière. Nous n’avons pas eu le temps de nous éterniser mais le passage dans cette petite vallée donne envie de se poser et d’admirer sans compter les heures. Nous nous sommes posés le temps de déjeuner dans un superbe endroit, le hic, c’est que je ne retrouve pas le nom ni l’endroit exact de l’hôtel / restaurant. Rien de bien extraordinaire (il me semble qu’il s’agissait de bungalows avec une grande piscine) mais nous avons mangé dans ce lieu très calme, simple mais nous nous y sentions comme des privilégiés.

Voilà pour ce qui est du centre de Bali, un endroit riche comme vous avez pu le voir. La suite de nos aventures arrive bientôt !

Découvrez notre page YouTube

[cn-social-icon width=”128″ selected_icons=”4″]

Venez nous rejoindre sur Instagram 

[instagram-feed]